Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-02-18T12:18:18+01:00

Pour toutes les mamans qui ont un jour eu envie de se barrer !

Publié par P'tit Bambou

Aujourd'hui j'ai envie de parler des mamans ... ces "madame tout le monde" qui sont en réalité bien plus que ça pour leurs bouts de chou.
 

Comme vous pouvez le savoir (pour ceux qui me suivent) j'ai un BébéGlue à la maison, un petit être qui me réclame dés que je la pose, dés que je ne suis plus dans son champs de vision, qui préfère tout faire avec maman plutôt qu'avec qui que ce soit, qui ne se calme que dans les bras de maman (Bon on commence à évoluer et SuperPapa commence à réussir à entrer en scène ! OUF !).
Bref un bébé qu'on aurait pu me greffer à la maternité, ça aurait été plus simple pour moi :D Ha Ha Ha ! 

En vivant cette expérience de bébé aux besoins intenses, j'ai compris qu'en faite je n'étais PAS DU TOUT la seule à vivre ce genre de chose & que le "problème" ne vient pas forcément de moi. Ca fait du bien d'ouvrir les yeux sur la réalité et de voir que l'on est pas seule. 

Alors au début on se demande qu'est ce qui ne va pas ? Qu'est ce qu'on fait ou a fait de mal ? On est un peu perdues, on ne trouve aucun repère, aucune astuce car à part les bras de maman et le sein (pour les mamans allaitantes) y a pas grand chose d'autre qui fonctionne ... et encore ...

Car il y a aussi les moments où l'on ne comprend pas son BébéGlue ... des moments atroces où l'on se sent démunie. On a un petit être qui hurle de douleur ? de peur ? d'angoisse ? Bref on ne sait pas, on ne sait plus, on est perdue, on ne sait plus quoi faire car on a déjà tout essayé & rien n'a amélioré la situation . On ne comprend pas son bébé, on ne reconnaît pas ses pleurs : rien de plus frustrant ! Là on se sent mauvaise mère, incapable ...

Alors oui il m'est arrivée de pleurer, de me mettre en colère, de me demander pourquoi j'ai fait un deuxième bébé, d’avoir eu envie de me barrer, de claquer la porte, de revenir en arrière ... bref des choses atroces qu'on pense et qu'on regrette quelques minutes plus tard. Mais je sais que je ne suis pas la seule à vivre ça et une jour, une fille m'a dit que tous parents qui veulent jeter leurs enfants par la fenêtre sont des parents normaux, sont anormaux ceux qui le font ! 
Alors oui on a le droit de péter les plombs, rien de malveillant la dedans, c'est juste notre nature humaine qui reprend le dessus car avant d'être maman nous étions femme, collègue, épouse, copine ... bref on avait une vie et un autre train train. Nos bébés sont venus bousculer nos vies et ça pour notre plus grand bonheur & même si les début sont parfois tréés dur.
Alors tout d'abord il faut savoir que nos bébés on parfois simplement besoin de décharger leurs émotions et l'accumulation de choses passées pendant une journée; bref des choses qui gênent ces petits êtres et que seules des grosses larmes dans les bras de maman leur permettront d'aller mieux ... Le problème ne vient pas forcément de nous, oui c'est vrai ! Nous ne sommes pas de mauvaises mères à partir du moment où nous nous interrogeons sur le mal être de nos chérubins et où nous sommes frustrées de ne pas les comprendre. Dans ces moments là, il faudra faire preuve de patience ! (LE MOT fatidique)
& sinon quand on la perd cette patience et qu'on craque, qu'est ce qu'on peut faire ? 

  • Savoir demander de l'aide quand on en a besoin
  • Passer le relais à SuperPapa 
  • Savoir s'accorder des moments à nous, une sortie entre copine, un restaurant avec maman, un spa avec la sœur ou la cousine, une sortie ciné entre fille ... 
  • Aux moments de crises : se retirer quelques minutes, pour reprendre ses esprits en respirant calmement, en criant un bon coup s'il le faut, tout ça dans le calme ou en musique
  • Parler à son bébé : quand ça ne va pas il faut savoir mettre des mots sur nos émotions pour qu'il comprenne que maman est fatiguée, qu'elle ne supporte plus ses pleures pour le moments, qu'elle a besoin d'aller se calmer.
    Quand il y a des plus grands enfants, comme mon PétiBaloulé par exemple, on doit aussi lui dire calmement : Stop, maman ne supporte plus entendre crier, ou pleurer ou que sais-je; que maman est fatiguée
  • Proposer à notre bambin, comme mon PétiBaloulé, de se calmer un peu pour que maman puisse se calmer aussi, lui proposer un activité canalisante comme un coloriage, une lecture ...
  • Savoir s'excuser auprès de son enfant, en lui apportant des excuses verbales et non-verbales (en le calinant et le bisoutant bref toutes preuves d'amour possibles)
  • Faire un activité décontractante, pour les mamans les plus stressées et angoissées, comme du yoga ou de la sophrologie (paraît-il que ça fonctionne HYPER BIEN !)

Au début c'était dur pour moi, j'étais complétement perdue car avant mon BébéGlue d'amour, j'avais eu un PétiBaloulé calme qui ne pleurait jamais, très indépendant, un bébé sourire, un bébé magique quoi .............. Oui j'ai rêvé en pensant avoir un PétiBaloulé BIS ! Voilà pourquoi il m'est arrivée de regretter d'avoir voulu agrandir cette famille de P'tit Bambou. MAIS avec le temps, et après avoir été complètement paumée, j'ai lu, j'ai discuté avec des mamans dans mon cas et j'ai appris à prendre du recule, à trouver des astuces (comme je vous ai cité plus haut) dans les moments de crises.

Pour toutes les mamans qui ont un jour eu envie de se barrer !

2015 est arrivée et ma résolution était de devenir plus patiente avec mes enfants, je voulais trouver une certaine nitude qui n'existait ABSOLUMENT PAS chez moi ! 

Alors j'ai commencer à réduir mon temps de ménage et de rangement à la maison, j'ai diminué mes moments "détentes" sur le PC ou devant la TV, bref j'ai commencé à consacrer mon temps à mes enfants.

ET LA ! QUELLE DETENTE !!!!
Tout simplement parce que
maman plus dispo = enfants plus cool ! Ya pas de secret les filles. ^^ 
A chaque moment d'éveil de mon BébéGlue je suis devenue une maman dispo pour elle, on fait ce qu'elle veut faire : je la suis et je l'écoute. & vous savez quoi ? Elle devient plus autonome ... "le comble" ! Maintenant elle va jouer toute seule (bon ça dure 5 min mais c'est un progrés immense pour ce genre d'espèce Mouhahaha) et quand je vais à la douche, elle sait m'attendre, je n'ai plus besoin de mettre 5min top chrono et ça ne déclenche plus un sanglot de larme. On évolue, et j'en suis fière car c'est grâce à moi, la maman un peu barge qui pleurait il y a 8 mois de ça car elle ne savait pas gérer la situation . A force d'exercice on devient une pro. 

Et aujourd'hui mon BébéGlue je l'aime d'un amour tellement fort et encore plus fort que ce que ne pouvait m'imaginer car en la reconfortant à chaque fois qu'elle le demandait, elle me reconfortait moi et mon coeur de maman. Grâce à elle et ses moments d'attentions on a appris à se connaître intimement, et même si ce n'était pas facile tous les jours.

 

Bon par contre, comme je vous le disait tout à l'heure, on reste humaine et notre nature sait reprendre le dessus alors on pète encore les plombs parfois; puis on a des jours sans, pas de moral, fatiguée, un peu malade ou je ne sais quoi, et là la maman patiente et à dispo de BébéGlue est partie (oui on est presque deux dans ma tête) alors qu'est ce qu'on fait ? Ben on reprend les petits conseils ultra efficaces cités plus haut et on les met en pratique ;)

Pour toutes les mamans qui ont un jour eu envie de se barrer !

Cette période de "disposition pour bébé", bien évidemment, entraîne une maison mal menée : un peu plus sale que d'habitude et un peu en bazar (on est loin des couvertures de magazines c'est sûr). Alors je culpabilisais au début de cette nouvelle ère, honte que SuperPapa voit une maison telle qu'elle, peur que ma propre maman se dise que je n'arrive pas à assumer ma vie de famille, peur que mes invités me trouve crado. Alors à ce moment là, j'ai à nouveau discuté avec des mamans qui sont dans le même "monde" que moi et une maman est intervenue ... elle a dit : "C'est marrant parce que personellement je me sens mieux chez les gens où c'est le foutoir et pas nickel.  J'ai notamment une amie comme ça et j'aime le fait qu'elle se moque de ce qu'on dira de sa maison, elle dit qu'elle priorise les moments de qualité avec ses enfants. Quand je vais chez quelqu'un où tout est nickel, je stresse déjà de salir et ça me colle une de ces pressions!!! alors, voilà si ça peut t'aider à lâcher parfois... A-S-S-U-M-E-R"

Et bien ce témoignage à changer définitivement ma façon de voir les choses. Elle a eu raison de mes petites manies et de mon angoisse de maison sale ... Alors maintenant je le dis : "je préfère vivre des moments de qualité avec mes enfants plutôt que d'avoir une maison digne des catalogues et j'assume !" Punaiiiiise qu'est ce que j'en suis fière.

QU'EST CE QUE CA FAIT DU BIEN.

Cette renaissance m'a fait prendre un bon bol d'air, un coup de booste, un bien être incroyable. Moi qui suit partisante de "vivre la vie comme si c'était le dernier jour" ben là je vous le dis : je vis la vie, je la croque à pleine dents et avec mes enfants, c'est l'éclaaaaate totale ! 

En plus de tout le bien être que me procure cette renaissance, j'ai également découvert un truc, que je savais inconsciemment mais dont je n'étais absolument pas consciente réellement :

Pour nos bébés on est leur tout, on est leur MONDE. 

Nos bébés ne vivent qu'autour de maman. Ils ont besoin de nous, de nous et de personne d'autre!

Réalisez la puissance de mes mots s'il vous plait, relisez si vous en avez besoin, mais impreignez vous de ce que je viens de dire et vous comprendrez tout ce que vous n'avez jamais compris, vous réaliserez tout ce que vous n'avez jamais réalisez. Ca vous changera la vie, personnellement ça a changé la mienne. On ne voit plus les choses de la même façon, ni les pleures, ni les colères de nos enfants ... la vie change après ça. On change en tant que maman.

Je vous partage un texte là dessus. Un texte poignant qui m'a même fait pleurer ... c'est pour vous dire.
Tellement beau, tellement vrai ... on comprend vite que nos enfants sont nos vies : rien de plus, rien de moins. 

La lecture c'est par ici

 

Pour toutes les mamans qui ont un jour eu envie de se barrer !

Pour conclure, sachez qu'il est normal de péter les plombs, d'avoir envie de se barrer et de tout casser. Mais il faut apprendre à communiquer avec nos enfants. Car oui ils nous écoutent et nous comprennent. 
Il faut aussi apprendre à relativiser et à demander de l'aide, à se faire relayer, apprendre à laisser la maison de côté pour favoriser les moments de partage avec nos enfants. 
Il ne faut pas oublier de vivre chaque jour comme s'il était le dernier, car si ce jour était notre dernier jour on voudrait le passer avec nos enfants.

& Il ne faut pas avoir honte de réaliser les choses tardivement, (comme moi). Il n'est jamais trop tard pour rendre nos vies meilleures. Soyez fière des mamans superbes que vous devenez pour vos enfants.

 

Et n'oubliez jamais : nos enfants ont besoins de nous.

 

 

Pour toutes les mamans qui ont un jour eu envie de se barrer !
Rendez-vous sur Hellocoton !

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog